http://www.searchforthetruth.net

EVIDENCE EN GEOLOGIE:

Les couches sédimentaires

Réf bibliogr. 40

Regardez l'évidence

Richard & Tina Kleiss

30 AOUT

Tôt dans les années 1800 on a noté que certains fossiles sont habituellement préservés dans les couches de roche sédimentaire qui se trouvent au-dessus d'autres types de fossiles. Après qu'on ait proposé la théorie de l'évolution, on a conclu que les organisations supérieures doivent avoir évolué après les organisations inférieures. Ensuite, les âges géologiques ont été associés aux couches contenant certains fossiles d'index éteints. Ces âges ont été étendus aux animaux semblables et aux plantes fondés sur l'hypothèse que l'évolution est un fait. On a pensé que les animaux fossiles trouvés dans les mêmes couches évoluent un temps à peu près identique. Ces premiers géologues ne se sont pas rendus compte qu'il y avait des explications alternatives à la façon dont ces fossiles ou roches ont été formés.
Le déluge de Noé explique également la tendance générale pour que les créatures de mer soient trouvées dans les plus basses couches de roche et les animaux terrestres les plus complexes trouvés dans des couches plus élevées. Même sur une échelle mondiale il est raisonnable de compter que des animaux marins seraient enterrés d'abord, suivi des amphibies, avec des mammifères terrestres en dernier à cause de leur mobilité et environnement. Les évolutionnistes interprètent simplement les données inexactement parce qu'ils nient la réalité de l'inondation mondiale.

Des formations géologiques sont presque toujours datées par leur contenu fossile qui, comme cité ci-dessus, assument l'évolution. Pourtant l'évolution est censément montrée par l'ordre des fossiles. Ce raisonnement circulaire ne prouve pas l'évolution mais montre la logique pauvre et le raisonnement défectueux inhérents à l'évolution

  • Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel: Malheur aux prophètes insensés, Qui suivent leur propre esprit et qui ne voient rien!
  • Ezéchiel 13v3