http://www.searchforthetruth.net

EVIDENCE DES ENREGISTREMENTS FOSSILES:

Les os comme preuves des liaisons manquantes

Réf bibliogr. 45

Regardez l'évidence

Richard & Tina Kleiss

13 JUIN

Il faut faire très attention avant d'accepter les conclusions des paléontologues qui prétendent avoir trouvé des liens fossiles entre l'homme et une créature comme un singe. Dans le passé, les os de porcs, de singes,  de crocodiles, de chevaux et même d’éléphants ont été reconstruits dans les liaisons manquantes entre les humains et certaines créatures imaginaires ressemblant au singe. En 1979, un morceau d'os découvert en Afrique du Nord a été dit être la clavicule  d'une créature ressemblant au singe et qui était en train de devenir un homme.
D’après son découvreur l'os indique que la créature a peut-être marché debout comme les humains modernes. Plus tard il a été montré que le fossile était l'os de la côte d’un dauphin blanc du Pacifique!

Cette interprétation erronée répétée par les paléontologues est le résultat de l'hypothèse que l'évolution est un fait et donc que quelques créatures ressemblant au singe doivent s’être transformées en homme. La possibilité de la création n'est jamais examinée. Par conséquent, presque tous les os qui sont même légèrement en dehors de la norme sont censés être la preuve de cette transformation. Depuis que la célébrité instantanée du chercheur attend la découverte de chaque trouvaille,  l'objectivité du chercheur est très suspecte.
Jésus a déclaré que l'homme et la femme ont été créés comme bien différents depuis le début. Ce ne pourrait pas être plus clairement affirmé, et la preuve fossile appuie cette déclaration factuelle.

  • Et Jésus leur dit: C'est à cause de la dureté de votre coeur que Moïse vous a donné ce précepte.
  • Mais au commencement de la création, Dieu fit l'homme et la femme;
Marc 10 v 5,6