http://www.searchforthetruth.net

EVIDENCE EN BIOLOGIE:

Le héron Réf bibliogr. 45

 

 

Regardez l'évidence

Richard & Tina Kleiss

16 NOVEMBRE

Les oiseaux de la famille du héron accumulent une couche mince de boue huileuse sur leurs plumes. Pour nettoyer cette condition, ils ont trois corrections de plumes qui se décomposent en poudre et qui fonctionnent comme la poudre de talc. Les oiseaux appliquent la poudre à leurs plumes pour absorber la boue. Après quoi ils se peignent les plumes utilisant un orteil formé comme un peigne conçu à cette fin. Les oiseaux imperméabilisent alors leurs plumes en appliquant l'huile à partir d'une glande d'huile particulièrement conçue et localisée.

En plus de ce processus remarquable de nettoyage des plumes, beaucoup des oiseaux ont une méthode étonnante pour appliquer un pesticide pour se débarrasser des parasites. Des centaines d'espèces d'oiseaux se reposeront immobiles sur les collines proches de fourmi et permettront à celles ci de ramper sur elles, libérant de l’acide formique. Cet acide chasse les acarides et la plupart des autres parasites des oiseaux. Est-il raisonnable de croire que ces systèmes complexes et interdépendants d'hygiène pourraient avoir évolué? Même en notre monde déchu rempli de pestes et de parasites, Dieu a fourni des mécanismes pour la protection.

 

  • Toutes tes oeuvres te loueront, ô Éternel! Et tes fidèles te béniront.
  • Psaume 145 v10