http://www.searchforthetruth.net

EVIDENCE EN BOTANIQE:

Protection contre les mites Gypsy

Réf bibliogr. 45

Regardez l'évidence

Richard & Tina Kleiss

5 SEPTEMBRE

Les mites Gypsy peuvent rapidement dépouiller chaque feuille d'un grand nombre d'arbres. Puisque des arbres sont enracinés en terre et ne peuvent pas s'échapper, il s'avère que les arbres sont sans aide contre de tels insectes affamés. Pourtant une plantation entière d'arbres est rarement détruite. Les scientifiques se sont demandés pourquoi les arbres individuels, plutôt que les plantations entières, sont habituellement affectés. Peut-être les arbres ne sont-ils pas aussi sans défense que nous l'avions pensé.


Les botanistes ont découvert cela en faisant face à une menace, même les arbres peuvent commencer à se défendre. Une série d'arbre, y compris le hêtre, le peuplier, l'érable à sucre, et le chêne rouge communiquent les uns avec les autres en libérant dans l’air des produits chimiques appelés les phéromones. Avant que les insectes attaquant un arbre passent au suivant, le deuxième arbre a déjà commencé à se défendre. Une fois l’attaque annoncée aux autres arbres,  beaucoup d'arbres commencent à fabriquer une rangée de poisons. Certains des poisons rendent leurs feuilles impossibles à digérer, alors que d'autres tuent les insectes au contact. Quelques arbres peuvent faire huit poisons en un, et beaucoup peuvent changer les types de poison qui sont faits d'année en année.

Il est difficile de croire que tous ces mécanismes de défense pourraient avoir simplement évolué. N’est il pas de loin plus logique d’attribuer une telle conception à un concepteur intelligent qui a créé les systèmes de défense spécifiques de sorte que les organisations aient pu survivre en notre monde déchu?

Que la campagne s'égaie avec tout ce qu'elle renferme, Que tous les arbres des forêts poussent des cris de joie,

Psaume 96v12